CHOCOLAT BILLY / BROMP TREB

Instants Chavirés, Montreuil.

Type de billet Prix (Hors frais)? Quantité
TARIF NORMAL €12,50 (€12,50)

Plus d'informations sur les billets CHOCOLAT BILLY / BROMP TREB

CHOCOLAT BILLY
BROMP TREB
aux Instants Chavirés

>
CHOCOLAT BILLY

Jo Burgun batterie, percussions, voix, basse…
Armelle Marcadé Magermans voix, synthés
Ian Saboya guitare, voix
Jordan Pirozzi basse

En 2002, pour assurer à brûle-pourpoint la première partie d’un concert d’Eugene Chadbourne, sept bordelais nomment accidentellement leur très jeune formation Chocolat Billy (Shockabilly ?). Rapidement, le groupe se resserre autour de quatre personnes mais le nom, bien qu’absurde, est conservé. Le quartet prend alors goût à échanger les instruments, à moins que ce ne soit les instruments qui changent de musiciens.
Le résultat, en écho à ce jeu de chaises musicales, est à la croisée de plusieurs chemins sonores : une forme hybride, tour à tour free-rock enjoué et dansant, pop expérimentale, world bruitiste, chansons naïves.
Composés de façon collective et le plus démocratiquement possible, les morceaux de Chocolat Billy, bien qu’écrits, font la part belle à l’improvisation et l’élasticité.
Ils ont joué à droite à gauche avec Deerhoof, The Ex, Thurston Moore, The Osees et toute une clique de chics musicien-ne-s.

A ce jour sept albums sont sortis sur les labels Les Potagers Natures, Kythibong et Frissons.
On retrouve dans Chocolat Billy, des têtes bien connues du côté de Montreuil, des musicien.nes qui ont largement participé à rafraichir et dynamiser le rock hexagonal de ces vingt dernières années avec des formations telles que Api Uiz, Radikal Satan, Erez Martinic, Ruhland, le Cercle des Malissimalistes ou plus récemment, Furax, Épais…

https://chocolatbilly.bandcamp.com/
Vidéo

>
BROMP TREB

Neil Young Cloaca a été membre de Fat Worm Of Error, groupe déjanté et totalement jouissif, orienté ou plutôt désorienté noise absurde et baroque. Certains s’en souviennent, FWOE avait joyeusement retourné la salle des Instants Chavirés, il y a quelques années déjà…
Depuis 2002, Neil Young (!) développe depuis Los Angeles, Bromp Treb, un projet qu’il décrit comme une performance bruitiste insensée et à contre courant d’à peu près tout. Collages sonores, court-circuitages, électroniques instables, manipulations diverses et aléatoires, pas de danse impromptus…on peut donc s’attendre à à peu près tout et n’importe quoi… et même donner ses lettres de noblesse au n’importe quoi

Bromp Treb est une onomatopée, les crépitements d’un dysfonctionnement raffiné et d’une incertitude avide. Un labyrinthe improvisé de rythmes tortueux et de textures enchevêtrées…

Bandcamp